ClickCease Sécuriser votre environnement CentOS 7 : Un guide pas à pas

Table des matières

Rejoignez notre populaire bulletin d'information

Rejoignez 4 500+ professionnels de Linux et de l'Open Source !

2 fois par mois. Pas de spam.

Sécuriser votre environnement CentOS 7 : Un guide pas à pas

Anca Trusca

Le 19 juillet 2023 - L'équipe d'experts de TuxCare

Il est de notoriété publique que la sécurité est cruciale pour toute entreprise traitant des informations sensibles, ce qui inclut pratiquement toutes les entreprises aujourd'hui. Lorsque l'on considère des systèmes de serveurs tels que CentOS 7, le besoin d'une sécurité renforcée devient encore plus vital en raison de la nature open-source inhérente à ces systèmes. 

 

Ce billet de blog est un guide pratique pour renforcer la sécurité de votre environnement CentOS 7, discutant à la fois des conseils pratiques et des meilleures pratiques pour écarter les menaces de sécurité potentielles. 

 

Comprendre l'environnement CentOS 7 et son importance pour la sécurité

 

CentOS (Community Enterprise Operating System) est une distribution Linux open-source populaire qui constitue une option fiable pour la gestion des serveurs web, des bases de données et des serveurs de messagerie, entre autres tâches. En tant que plateforme open-source, elle dispose d'une communauté massive de développeurs qui travaillent en permanence sur des mises à jour et des correctifs de sécurité. 

 

Néanmoins, la responsabilité de la sécurité repose en grande partie sur les utilisateurs et les administrateurs système. CentOS 7, bien qu'étant l'une des distributions les plus sûres, n'est pas à l'abri des menaces potentielles. Par conséquent, des mesures doivent être prises pour s'assurer que votre environnement CentOS 7 est aussi sûr que possible, comme vous le feriez avec tout autre serveur ou service que vous gérez.

 

Étape 1 : Sécuriser les connexions SSH

 

Secure Shell (SSH) est le protocole standard pour la gestion des serveurs à distance dans CentOS 7. Cependant, il peut poser des problèmes de sécurité s'il n'est pas correctement configuré. Voici les meilleures pratiques :

 

Désactiver l'accès à la racine: Dans le fichier de configuration SSH (`/etc/ssh/sshd_config`), trouvez la ligne "PermitRootLogin" et mettez-la à "no". Cette action empêchera les connexions directes à la racine, qui pourraient permettre à un intrus potentiel d'obtenir des privilèges accrus.

 

Limiter le nombre d'utilisateurs pouvant se connecter via SSH: Toujours dans le fichier de configuration SSH, ajoutez une ligne "AllowUsers" suivie des noms d'utilisateur des personnes à qui vous souhaitez donner un accès SSH.

 

Mise en œuvre de l'authentification par clé: Les mots de passe peuvent être craqués, mais les clés SSH fournissent une méthode d'authentification plus sûre. Dans le cas de CentOS 7, vous pouvez utiliser des outils tels que `ssh-keygen` et `ssh-copy-id` pour générer et distribuer des clés.

 

Étape 2 : Configuration du pare-feu

 

CentOS 7 utilise Firewalld, une interface pour iptables, pour gérer le pare-feu du système. Firewalld est dynamique et peut ajuster les règles sans déconnecter les connexions en cours. Voici comment le sécuriser :

 

N'autoriser que les services nécessaires: Utilisez la commande `firewall-cmd -list-all` pour voir quels services sont autorisés dans la zone actuelle. Supprimez les services inutiles avec la commande `firewall-cmd -remove-service`.

 

Limiter les ports ouverts: Les ports devraient être fermés à moins qu'ils ne soient nécessaires au fonctionnement de votre serveur. Utilisez `firewall-cmd -list-ports` pour vérifier les ports ouverts et `firewall-cmd -remove-port` pour les fermer.

 

Étape 3 : Mise à jour régulière de votre système

 

Des mises à jour régulières sont essentielles pour s'assurer que votre système est protégé contre les dernières vulnérabilités connues. Utilisez `yum update` pour installer les dernières mises à jour sur CentOS 7.

 

Étape 4 : Installation et configuration d'un système SELinux

 

Security-Enhanced Linux (SELinux) est un module de sécurité du noyau Linux qui fournit un mécanisme de prise en charge des politiques de sécurité en matière de contrôle d'accès. Il est préinstallé sur CentOS 7. 

 

Ne pas désactiver SELinux: Bien qu'il puisse être tentant de désactiver SELinux en raison de sa complexité, il améliore considérablement la sécurité du système.

 

Apprendre et utiliser les outilsLes outils SELinux : `sestatus` peut être utilisé pour vérifier l'état de SELinux, `semanage` pour gérer les politiques SELinux, et `sealert` pour examiner les alertes SELinux.

 

Étape 5 : Utiliser des systèmes de détection d'intrusion

 

Systèmes de détection d'intrusion (IDS) comme AIDE (Advanced Intrusion Detection Environment) ou RKHunter peuvent être extrêmement utiles. Ils surveillent votre système à la recherche de toute activité suspecte et vous informent des violations potentielles.

 

Étape 6 : Mise en œuvre de sauvegardes régulières

 

Des sauvegardes régulières peuvent sauver la mise en cas d'événement catastrophique. Des outils comme rsync ou Bacula peuvent être utilisés pour automatiser le processus de sauvegarde.

 

Réflexions finales

 

La sécurisation de votre environnement CentOS 7 passe par différentes étapes, depuis la sécurisation des connexions SSH et la configuration du pare-feu jusqu'aux mises à jour régulières du système, en passant par l'utilisation de SELinux, l'emploi de systèmes de détection d'intrusion et la mise en œuvre de sauvegardes régulières. 

 

Bien que cela puisse sembler décourageant, rappelez-vous que la sécurité n'est pas un événement ponctuel mais un processus continu. Un système d'environnement CentOS 7 bien sécurisé nécessite des mises à jour régulières et une surveillance vigilante. Commencez par sécuriser un aspect à la fois, améliorez continuellement et restez toujours attentif aux nouvelles menaces de sécurité.

 

Pour ceux qui souhaitent une approche plus directe de la sécurité des serveurs, il est possible d'envisager des services tels que KernelCare Enterprise qui fournissent des correctifs et des mises à jour automatisés du noyau sans redémarrage du système, peut être une bonne idée. Il s'intègre parfaitement à votre infrastructure CentOS 7 et offre un niveau de commodité sans compromettre la robustesse de vos mesures de sécurité.

 

TuxCare, qui fournit KernelCare Enterprise, propose également des mises à jour de sécurité en fin de vie pour les distributions Linux qui ne sont plus prises en charge - une solution appelée Extended Lifecycle Support. Lorsque CentOS 7 atteindra sa fin de vie en 2024, TuxCare prolongera le cycle de vie de la sécurité de vos systèmes CentOS 7 pendant quatre années supplémentaires, ce qui vous laissera largement le temps de migrer vers une autre distribution.

 

Ne laissez pas votre environnement CentOS 7 être le maillon faible de votre infrastructure. Suivez ce guide, restez vigilant et la sécurité de votre serveur sera suffisamment solide pour résister à la plupart des menaces.

 

Résumé
Sécuriser votre environnement CentOS 7 : Un guide pas à pas
Nom de l'article
Sécuriser votre environnement CentOS 7 : Un guide pas à pas
Description
Maîtrisez la sécurité de CentOS 7 grâce à notre guide complet. Découvrez les meilleures pratiques et les étapes pratiques pour protéger votre environnement serveur.
Auteur
Nom de l'éditeur
TuxCare
Logo de l'éditeur

Vous cherchez à automatiser la correction des vulnérabilités sans redémarrage du noyau, temps d'arrêt du système ou fenêtres de maintenance programmées ?

Découvrez le Live Patching avec TuxCare

Devenez rédacteur invité de TuxCare

Commencer

Courrier

Rejoindre

4,500

Professionnels de Linux et de l'Open Source
!

S'abonner à
notre lettre d'information