ClickCease Sortie d'Ubuntu 23.10 "Mantic Minotaur" : Découvrez les nouveautés

Table des matières

Rejoignez notre populaire bulletin d'information

Rejoignez 4 500+ professionnels de Linux et de l'Open Source !

2 fois par mois. Pas de spam.

Sortie d'Ubuntu 23.10 "Mantic Minotaur" : Découvrez les nouveautés

Rohan Timalsina

23 octobre 2023 - L'équipe d'experts de TuxCare

La version intermédiaire d'Ubuntu la plus attendue, Ubuntu 23.10, est enfin arrivée avec le noyau Linux 6.5, GNOME 45 et bien d'autres améliorations. Sous le nom de code "Mantic Minotaur", cette version non LTS apporte aux utilisateurs des avancées technologiques et de sécurité de pointe.

Dans cet article, nous allons parler de quelques fonctionnalités et améliorations notables introduites dans cette version à court terme d'Ubuntu.

 

Ubuntu 23.01 : Nouvelles mises à jour

Noyau Linux 6.5

Dans Ubuntu 23.10, le noyau, qui constitue le cœur de toute distribution Linux, subit une transformation significative en passant à la dernière version du noyau, la 6.5. Cette dernière version introduit une multitude d'améliorations, allant d'une meilleure compatibilité matérielle à un accroissement notable des performances du système. Parmi les caractéristiques notables du noyau Linux 6.5, citons la prise en charge étendue du WiFi 7, la compatibilité transparente avec MIDI 2.0 et diverses autres améliorations notables.

 

Nouveau GNOME 45

Pour les passionnés de GNOME, Ubuntu 23.10 réserve quelque chose d'extraordinaire : l'arrivée de GNOME 45. Préparez-vous à révolutionner votre expérience du bureau avec une pléthore d'améliorations passionnantes.

Un ajout remarquable est l'intégration du thread KMS, qui optimise les performances de Mutter en dédiant un thread séparé à la gestion du mouvement du curseur. Cette amélioration se traduit par des interactions plus fluides et plus réactives sur le bureau. En outre, Wayland prend désormais en charge les couleurs YUV, ce qui améliore l'efficacité dans les scénarios dynamiques et à haute vitesse, en particulier dans le traitement de la vidéo et de l'image. Cela signifie que les applications peuvent déléguer efficacement les conversions YUV vers RGBA au compositeur, offrant ainsi une expérience visuelle plus transparente.

Mais ce n'est pas tout ! Les utilisateurs peuvent profiter des styles Adwaita mis à jour dans Paramètres et Fichiers GNOME, qui présentent des barres d'en-tête divisées entre les volets gauche et droit, ainsi que l'introduction de la recherche globale dans Nautilus. Explorez les nouvelles icônes de l'espace de travail dans le coin inférieur gauche pour ajouter une touche d'élégance visuelle à votre bureau.

 

App Store basé sur Flutter

Ubuntu 23.10 présente un ajout passionnant sous la forme du tout nouveau Centre d'applications. Ce magasin d'applications, construit sur la technologie Flutter, présente un design moderne, des capacités de recherche améliorées, des aperçus d'applications améliorés et l'option de basculer entre les paquets Snap et Debian. Bien qu'il ne remplace pas le traditionnel Software Center, il améliore considérablement les dépôts de logiciels d'Ubuntu.

Il convient de noter que la majorité des applications disponibles dans le nouvel App Center sont des applications Snap provenant du magasin Snapcraft. Les applications Flatpak ne sont pas incluses, de sorte que les nouveaux utilisateurs d'Ubuntu, en particulier ceux qui découvrent le système, rencontreront principalement des applications Snap dans leur écosystème logiciel.

 

Espaces nominatifs restreints pour les utilisateurs non privilégiés

Dans Ubuntu 23.10, une nouvelle amélioration de la sécurité occupe le devant de la scène. Cette fonctionnalité impose des restrictions sur l'utilisation des "espaces de noms d'utilisateurs non privilégiés" au sein du noyau, une fonctionnalité qui peut s'avérer bénéfique pour la création de bacs à sable d'applications plus sécurisés.

Vous vous demandez peut-être pourquoi restreindre quelque chose d'utile. Eh bien, les espaces de noms des utilisateurs non privilégiés, bien qu'utiles, peuvent également être exploités par des attaquants potentiels.

Pour atténuer ce risque, AppArmor sera utilisé pour accorder ou refuser l'accès aux espaces nominatifs des utilisateurs non privilégiés de manière sélective.

Il convient de noter que cette fonctionnalité de sécurité ne sera pas activée par défaut ; elle sera disponible en tant qu'option opt-in via la ligne de commande. Canonical a l'intention de recueillir les commentaires des utilisateurs et pourrait envisager de l'activer par défaut lors d'une prochaine mise à jour.

 

Conclusion

Ubuntu 23.10 est livré préinstallé avec Python 3.11.5, éliminant ainsi le besoin d'une installation séparée de Python 3.11. Il est important de noter que Python 3.12 a été publié il y a quelques semaines et pourrait ne pas être inclus dans cette version. D'autres mises à jour de la chaîne d'outils concernent PHP 8.2, GCC 13.2, GlibC 2.38, Ruby 3.2 et Golang 1.2.

Bien que nombre de ces mises à jour soient conçues pour l'"écosystème Ubuntu" et présentent une nature plus fermée, il est essentiel de reconnaître qu'Ubuntu 23.10, en tant que distribution Linux la plus largement utilisée, est une version incontournable. Elle constitue une étape cruciale dans la construction des bases de la prochaine version de support à long terme (LTS).

Les sources de cet article comprennent un article de DebugPoint.

Résumé
Sortie d'Ubuntu 23.10 "Mantic Minotaur" : Découvrez les nouveautés
Nom de l'article
Sortie d'Ubuntu 23.10 "Mantic Minotaur" : Découvrez les nouveautés
Description
Explorez la nouvelle version Ubuntu 23.10 (Mantic Minotaur) avec Linux 6.5 et GNOME 45. Découvrez les performances améliorées et les mises à jour de sécurité.
Auteur
Nom de l'éditeur
TuxCare
Logo de l'éditeur

Vous cherchez à automatiser la correction des vulnérabilités sans redémarrage du noyau, temps d'arrêt du système ou fenêtres de maintenance programmées ?

Découvrez le Live Patching avec TuxCare

Devenez rédacteur invité de TuxCare

Commencer

Courrier

Rejoindre

4,500

Professionnels de Linux et de l'Open Source
!

S'abonner à
notre lettre d'information