ClickCease Maximiser la cybersécurité avec le modèle CARE et le Live Patching

Table des matières

Rejoignez notre populaire bulletin d'information

Rejoignez 4 500+ professionnels de Linux et de l'Open Source !

2 fois par mois. Pas de spam.

Libérer la puissance de la cybersécurité axée sur les résultats : Le modèle CARE et le Live Patching

Tim Walker

Le 29 février 2024 - Rédacteur de contenu senior

En tant que DSI, responsable de la sécurité ou responsable de la conformité, avez-vous déjà adopté le modèle CARE ? Dans votre rôle, vous comprenez l'importance de la cybersécurité. Vous avez investi dans diverses technologies de sécurité et mis en œuvre des politiques et des procédures pour répondre aux exigences réglementaires. Cependant, comment savoir si votre approche actuelle est réellement efficace ? Vous contentez-vous de cocher les cases d'une liste de contrôle de conformité ou mesurez-vous les résultats qui comptent ?

Face à l'évolution rapide des vecteurs de menace, il est plus important que jamais d'adopter une approche de la cybersécurité axée sur les résultats. Cela signifie qu'il faut investir dans un système de CARE (Cybersécurité, Assurance, Risque et Ingénierie) qui se concentre sur les mesures qui comptent vraiment.

 

L'approche conventionnelle

 

L'approche traditionnelle de la cybersécurité consiste à se concentrer sur la conformité. Les organisations investissent dans diverses technologies de sécurité et mettent en œuvre des politiques et des procédures pour répondre aux exigences réglementaires. Si la conformité est importante, elle n'est pas suffisante.

Les mesures de conformité sont souvent statiques, alors que les menaces sont dynamiques et en constante évolution. La conformité a également tendance à se concentrer sur les intrants (par exemple, le nombre de technologies de sécurité mises en œuvre) plutôt que sur les résultats (par exemple, le nombre d'attaques réussies évitées).

Le problème lorsque l'on se concentre sur la conformité, c'est qu'il n'en résulte pas nécessairement une position solide en matière de cybersécurité. Ce n'est pas parce que vous avez mis en place un pare-feu que vous êtes protégé contre toutes les menaces possibles. Au contraire, une approche de la cybersécurité axée sur les résultats se concentre sur des paramètres qui mesurent directement l'efficacité des mesures de sécurité. Cette approche implique l'identification des principaux risques et la mise en œuvre de contrôles spécifiquement conçus pour atténuer ces risques. En mesurant des résultats tels que le nombre d'attaques réussies évitées, les organisations peuvent se faire une idée beaucoup plus précise de leur véritable position en matière de cybersécurité.

 

Les défis des approches traditionnelles

 

Les approches traditionnelles de la cybersécurité reposent souvent sur un modèle réactif. Les organisations attendent qu'une menace survienne avant de mettre en œuvre des mesures pour l'atténuer. Cette approche est problématique car elle laisse les organisations vulnérables aux menaces émergentes. En outre, les approches traditionnelles ont tendance à se concentrer sur des solutions cloisonnées. Par exemple, les organisations peuvent investir dans des solutions de sécurité pour les terminaux, mais ne pas prendre en compte les vulnérabilités potentielles de leurs réseaux ou de leurs solutions basées sur le cloud.

Les approches traditionnelles ont également tendance à s'appuyer sur un modèle unique. Les organisations mettent souvent en œuvre des mesures de sécurité qui ne sont pas spécifiquement adaptées à leur profil de risque unique. Cette approche peut déboucher sur une infrastructure de sécurité pléthorique, difficile à gérer et potentiellement inefficace.

 

Le modèle CARE

 

Une approche de la cybersécurité axée sur les résultats nécessite un nouveau modèle. Le modèle CARE est un cadre efficace pour la mise en œuvre d'une telle approche. Le modèle CARE repose sur quatre piliers fondamentaux : La cybersécurité, l'assurance, le risque et l'ingénierie.

Cybersécurité: Ce pilier implique la mise en œuvre de mesures spécifiquement conçues pour prévenir ou atténuer les cyberattaques. Les pare-feu, les systèmes de détection et de prévention des intrusions et les solutions anti-malware sont des exemples de mesures qui relèvent de ce pilier.

Assurance: Ce pilier consiste à s'assurer que les mesures de cybersécurité sont efficaces. Les évaluations de la vulnérabilité, les tests de pénétration et les audits de sécurité sont des exemples de mesures qui relèvent de ce pilier.

Risque: Ce pilier implique l'identification des principaux risques et la mise en œuvre de contrôles spécifiquement conçus pour atténuer ces risques. Il peut s'agir d'élaborer des plans de gestion des risques, de mettre en place des contrôles d'accès et de mettre en œuvre des plans d'intervention en cas d'incident.

Ingénierie: Ce pilier implique la mise en œuvre de solutions technologiques spécifiquement adaptées au profil de risque unique d'une organisation. Il peut s'agir de développer des solutions de sécurité personnalisées, de mettre en œuvre des pratiques de codage sécurisées et d'appliquer des principes de conception sécurisés.

Outre les quatre piliers du modèle CARE, un autre aspect essentiel d'une approche de la cybersécurité axée sur les résultats est l'application de correctifs en temps réel (live patching). Les correctifs en direct permettent aux organisations d'appliquer des correctifs et des mises à jour à leurs systèmes en temps réel, sans nécessiter de temps d'arrêt ou d'interruption de service. En corrigeant les vulnérabilités dès qu'elles sont identifiées, les organisations peuvent minimiser le risque d'exploitation par les attaquants.

Le live patching est un élément essentiel d'une stratégie de cybersécurité agile, car il permet aux organisations de répondre rapidement aux menaces émergentes et de garder une longueur d'avance. En mettant en œuvre le modèle CARE et en utilisant les correctifs en direct, les organisations peuvent mettre en place un dispositif de cybersécurité solide qui est véritablement axé sur les résultats et résilient face à l'évolution des menaces.

 

Le modèle CARE en action

 

Les ransomwares sont des menaces particulièrement insidieuses qui se sont multipliées ces dernières années. Les approches traditionnelles de la prévention des ransomwares impliquent généralement la mise en œuvre de diverses technologies de sécurité, telles que les pare-feu et les logiciels antivirus. Si ces technologies peuvent être efficaces, elles ne suffisent pas à elles seules.

L'utilisation du modèle CARE pour mettre en œuvre une approche de la prévention des ransomwares axée sur les résultats impliquerait l'identification des risques spécifiques associés aux ransomwares et la mise en œuvre de contrôles spécifiquement conçus pour atténuer ces risques. Par exemple, les organisations pourraient mettre en œuvre une solution de sauvegarde et de restauration des données hors ligne (ODBR) qui leur permettrait de se remettre rapidement d'une attaque de ransomware sans avoir à payer la rançon.

La solution ODBR comprendrait des sauvegardes régulières, un stockage hors site sécurisé et des capacités de restauration rapide. Cette approche permet non seulement d'atténuer le risque de perte de données, mais aussi de réduire l'intérêt des attaquants en rendant les demandes de rançon moins efficaces.

En outre, les organisations pourraient employer des systèmes de détection des menaces avancées qui utilisent des algorithmes d'analyse comportementale et d'apprentissage automatique pour identifier les activités potentielles des ransomwares avant qu'elles ne causent des dommages importants. Cette attitude proactive va au-delà des solutions antivirus traditionnelles en se concentrant sur la détection et la réponse à des modèles d'activité inhabituels qui peuvent indiquer qu'une attaque par ransomware est en cours.

En outre, les programmes de formation et de sensibilisation des employés sont essentiels dans une approche axée sur les résultats mise en œuvre via le modèle CARE. Les employés sont souvent la première ligne de défense contre les attaques de ransomware. Des séances de formation régulières sur l'identification des courriels d'hameçonnage, des pièces jointes suspectes et d'autres vecteurs d'attaque courants peuvent réduire considérablement le risque de réussite d'une attaque par ransomware.

Enfin, la surveillance continue et la planification de la réponse aux incidents sont cruciales. Un plan d'intervention efficace permet à l'organisation de réagir rapidement et efficacement à une attaque de ransomware, en minimisant les dommages et en rétablissant les opérations aussi rapidement que possible. Ce plan doit être régulièrement testé et mis à jour pour tenir compte de l'évolution des menaces liées aux ransomwares.

 

Réflexions finales

 

Le passage d'une approche traditionnelle axée sur la conformité à un modèle axé sur les résultats comme le modèle CARE, complété par des stratégies telles que l'application de correctifs en temps réel pour des menaces spécifiques comme les ransomwares, permet aux organisations de développer une posture de cybersécurité plus dynamique, plus efficace et plus résiliente. Cette approche du modèle CARE permet non seulement de faire face aux menaces actuelles, mais aussi de s'adapter rapidement aux nouveaux défis, en garantissant la sécurité et la conformité à long terme dans un paysage numérique en constante évolution.

Pour en savoir plus sur les correctifs de sécurité automatisés et non perturbateurs avec les correctifs en direct, cliquez ici.

 

Résumé
Libérer la puissance de la cybersécurité axée sur les résultats : Le modèle CARE et le Live Patching
Nom de l'article
Libérer la puissance de la cybersécurité axée sur les résultats : Le modèle CARE et le Live Patching
Description
Découvrez le modèle CARE pour la cybersécurité : vaincre les ransomwares, corriger les limitations traditionnelles et assurer la résilience avec une nouvelle approche des correctifs.
Auteur
Nom de l'éditeur
TuxCare
Logo de l'éditeur

Autocontrôle facile

Acheter KernelCare en ligne

Devenez rédacteur invité de TuxCare

Commencer

Courrier

Rejoindre

4,500

Professionnels de Linux et de l'Open Source
!

S'abonner à
notre lettre d'information