ClickCease Cinq conseils pour gérer la conformité à la cybersécurité dans le secteur de la santé

Table des matières

Rejoignez notre populaire bulletin d'information

Rejoignez 4 500+ professionnels de Linux et de l'Open Source !

2 fois par mois. Pas de spam.

Cinq conseils pour gérer la conformité à la cybersécurité dans le secteur de la santé

Stephan Venter

6 avril 2023 - L'évangéliste technologique

Les organismes de santé traitent une grande quantité d'informations sensibles et confidentielles, ce qui en fait une cible de choix pour les cyberattaques. Résultat : des exigences strictes en matière de conformité, avec des règles spécifiques concernant la cybersécurité, et des amendes (ou pire) pour les organisations qui ne s'y conforment pas.

Dans cet article, nous fournissons des conseils et des recommandations sur la façon dont les organismes de santé peuvent assurer la conformité avec les principales réglementations en matière de cybersécurité.

Se tenir au courant des réglementations en matière de cybersécurité

 

Les réglementations en matière de cybersécurité dans le secteur de la santé sont en constante évolution. Il est donc important pour les organismes de santé de se tenir au courant de tout changement susceptible d'avoir une incidence sur leurs efforts de mise en conformité. Les prestataires de soins de santé doivent continuellement adapter leurs programmes de cybersécurité afin de s'assurer qu'ils restent conformes aux lois et réglementations en vigueur. 

Il s'agit notamment de travailler avec les équipes juridiques et de conformité pour s'assurer que le programme de cybersécurité de l'entreprise s'aligne sur les exigences réglementaires - et de répondre à l'évolution rapide de la législation, comme les directives de cybersécurité pour les dispositifs médicaux dans le projet de loi omnibus de 2022..

Parmi les exemples de réglementations en matière de cybersécurité que les organismes de santé doivent surveiller figurent le règlement général sur la protection des données (RGPD), la loi californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs (CCPA) et la loi sur la portabilité et la responsabilité en matière d'assurance maladie (HIPAA). Le non-respect de ces réglementations peut entraîner des amendes importantes et d'autres pénalités.

 

Mettre en place un programme de cybersécurité solide

 

Un programme de cybersécurité est un plan d'action visant à sécuriser les actifs, les données et les infrastructures. Il commence par une évaluation approfondie des pratiques existantes en matière de cybersécurité. Cette évaluation doit permettre d'identifier les vulnérabilités potentielles de l'infrastructure technologique, des processus opérationnels et des pratiques des employés. 

Sur la base de cette évaluation, vous pouvez élaborer un programme de cybersécurité qui tient compte des risques spécifiques aux organismes de soins de santé, notamment en répondant aux exigences de conformité. Les domaines à prendre en compte sont la gestion des risques, le contrôle d'accès, la réponse aux incidents et la protection des données.

En mettant en place un programme de cybersécurité solide, les prestataires de soins de santé s'assurent qu'ils prennent les mesures appropriées pour se prémunir contre les cybermenaces. Ce programme peut contribuer à réduire la probabilité de réussite des cyberattaques, à minimiser l'impact des attaques qui se produisent et à améliorer la position générale en matière de cybersécurité.

 

Déployer des outils de pointe

 

Les acteurs de la menace évoluent rapidement - et vous devez adopter des outils de cybersécurité de pointe à la même vitesse si vous voulez éviter une violation qui remettrait en question votre conformité. Les outils et les tactiques que vous devriez envisager d'utiliser sont les suivants :

  • Confiance zéro: La sécurité zéro confiance est un modèle de cybersécurité qui met l'accent sur le principe du refus (par défaut) de faire confiance à tout utilisateur ou système - que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du périmètre d'une organisation. Elle exige que les utilisateurs et les appareils s'authentifient et s'autorisent en permanence à accéder aux ressources, ce qui permet d'éviter les violations de données et de limiter les dommages causés par les attaques.
  • Apprentissage automatique et IA: Les algorithmes d'apprentissage automatique peuvent identifier rapidement et avec précision les activités suspectes et les comportements inhabituels, ce qui permet d'arrêter les attaques avant qu'elles ne causent des dommages. En analysant les modèles de comportement et en identifiant les anomalies, l'apprentissage automatique et l'IA peuvent détecter des menaces que les outils de sécurité traditionnels pourraient manquer.
  • Patching en direct: Les correctifs en direct permettent d'appliquer des correctifs à un système en cours d'exécution sans qu'il soit nécessaire de le redémarrer, de sorte que les systèmes critiques peuvent rester corrigés sans interruption de service. Grâce aux correctifs en direct, les organismes de santé peuvent maintenir leurs systèmes à jour et sécurisés sans perturber les soins aux patients, tout en réduisant le temps et les ressources nécessaires à l'application des correctifs.
  • Sécurité centrée sur l'informatique en nuage: Alors que de plus en plus d'organismes de santé transfèrent leurs données et leurs applications vers l'informatique en nuage, il est essentiel de disposer d'outils de cybersécurité spécialement conçus pour les environnements en nuage. Les solutions de sécurité centrées sur l'informatique dématérialisée offrent également une visibilité sur le niveau de sécurité des environnements dématérialisés et automatisent les tâches de sécurité.
  • Détection des points finaux et réponse: La détection et la réponse des points d'accès (EDR) surveillent les points d'accès dans le secteur de la santé, qu'il s'agisse d'ordinateurs de bureau, d'ordinateurs portables ou d'appareils médicaux. Les outils EDR peuvent identifier et contenir les menaces avant qu'elles ne se propagent, en fournissant une visibilité sur l'activité des terminaux afin que les organisations puissent identifier et corriger les faiblesses en matière de sécurité.

À bien des égards, la protection des données de santé contre les acteurs de la menace implique de garder une longueur d'avance, et la seule façon d'y parvenir est de tirer parti des dernières approches en matière de lutte contre les menaces de cybersécurité.

Procéder à des évaluations régulières des risques

 

L'évaluation des risques est un élément essentiel de tout programme de cybersécurité. Elles aident les prestataires de soins de santé à identifier et à évaluer les risques potentiels de cybersécurité pour leurs activités. L'évaluation des risques doit prendre en compte divers facteurs, notamment les processus opérationnels, les données, l'infrastructure technologique et les exigences de conformité du prestataire.

Une évaluation régulière des risques permet de prendre des mesures proactives qui réduisent la probabilité de réussite des cyberattaques et minimisent l'impact des attaques qui pourraient passer à travers les mailles du filet, tout en mettant en évidence les domaines dans lesquels les prestataires de soins de santé pourraient ne pas être en conformité avec les lois et réglementations applicables.

Pour réaliser une évaluation des risques, les prestataires de soins de santé commencent par identifier leurs actifs les plus critiques, tels que les données sensibles ou les systèmes clés. Ils doivent ensuite évaluer les risques potentiels pour ces actifs, puis élaborer un plan d'atténuation des risques qui hiérarchise les risques les plus critiques et décrit les mesures spécifiques à prendre pour y remédier.

 

Former les employés aux meilleures pratiques en matière de cybersécurité

 

Les employés peuvent être un maillon faible dans les défenses de cybersécurité d'une organisation, il est donc important de les former aux meilleures pratiques de cybersécurité. La formation doit porter sur des sujets tels que la gestion des mots de passe, l'ingénierie sociale et l'hameçonnage, entre autres.

En formant le personnel de santé et en aidant les employés à reconnaître les cybermenaces et à y répondre, les prestataires peuvent réduire la probabilité d'une attaque réussie. Cela minimise le risque de violation de données ou d'autres incidents de cybersécurité qui pourraient nuire à la réputation de l'entreprise ou entraîner des pertes financières.

La formation doit être un processus continu, et les prestataires de soins de santé doivent régulièrement revoir et mettre à jour leur matériel de formation pour s'assurer qu'il est actuel et efficace. La formation peut prendre la forme de sessions en personne, de cours en ligne ou d'autres méthodes.

 

Révision et mise à jour permanentes

 

Les prestataires de soins de santé doivent régulièrement revoir et mettre à jour leurs politiques de cybersécurité, car cela permet de garantir que les pratiques de l'entreprise en matière de cybersécurité restent efficaces et à jour. Il s'agit notamment de couvrir les dernières menaces de sécurité, d'adopter les avancées technologiques et de respecter les exigences réglementaires. 

Des examens réguliers aident les prestataires de soins de santé à identifier, prévenir et répondre aux incidents de cybersécurité, à minimiser l'impact des cyberattaques et à rester en conformité avec les réglementations en vigueur. Il est également utile de travailler avec des partenaires en cybersécurité qui connaissent parfaitement le secteur de la santé.

Résumé
Cinq conseils pour gérer la conformité à la cybersécurité dans le secteur de la santé
Nom de l'article
Cinq conseils pour gérer la conformité à la cybersécurité dans le secteur de la santé
Description
Dans cet article, nous fournissons des conseils et des recommandations sur la façon dont les organismes de soins de santé peuvent assurer la conformité avec les principales règles de conformité en matière de cybersécurité.
Auteur
Nom de l'éditeur
TuxCare
Logo de l'éditeur

Vous cherchez à automatiser la correction des vulnérabilités sans redémarrage du noyau, temps d'arrêt du système ou fenêtres de maintenance programmées ?

Découvrez le Live Patching avec TuxCare

Devenez rédacteur invité de TuxCare

Commencer

Courrier

Rejoindre

4,500

Professionnels de Linux et de l'Open Source
!

S'abonner à
notre lettre d'information